PETIT BESTIAIRE

Le Zoummahij illustré par Nathalie Four

ALGOLS : ce sont des êtres qui s’apparentent aux ogres. Voraces et violents, ils sont très nombreux. Ceux qui vivent sous terre sont plus grands que leurs congénères des montagnes et des forêts.

 

ARDAK DE RAMAK : (voir cabires).

 

ARSLAN : chef des loups de la forêt d’Anshân. Arslan est inséparable de Hutian.

 

BARKIL : gigantesque serpent à deux têtes qui vivait autrefois dans le Naharina.

 

CABIRES : elles sont également connues sous le nom de Ghournouqs. Il s’agit de monstres des profondeurs qui ne peuvent être impunément nommés. On les dit trois fois femelles : femelles comme la terre, la roche et la flamme. Le souffle maléfique de Zelzel les anime. Trois d’entre elles, Kalamdug, Akalamdug, Meskalamdug consituent le fléau des nisnas. Quand trois cabires décident de conjuguer leur force, elles fusionnent alors en un monstre encore plus terrifiant, un Ardak de Ramak.

 

DJINNS : à l’origine, ils ont été créés par Ramak à partir du Feu Noir de l’Ereshkigal. Doué du don d’incantation, ils sont capables de se transformer en d’horribles créatures selon l’élément auquel ils se référent : le feu pour l’Efrit, l’eau pour le Mârid, la terre pour le Qoutroub et l’air pour le Shiqq. Il existe également de nombreuses autres familles de djinns comme les Waswas, les Hâtifs...

 

EFRIT : djinn du feu.

 

GEDIMS (LES) : spectres vivant dans le marais du même nom.

 

GHULES (LES) : ce sont quatre sorcières, Jibt, Shay, Noum et Qawm, créées par Ramak durant les premières guerres de l’Arbre. Elles ont un visage oblong, une moitié de face blanche, l’autre noire. Leurs yeux bleus sont dépourvus de paupières. De grands croissants de lune en argent pendent à leurs oreilles de même forme. Leur chevelure rousse ondule en permanence, agitée par un halo qui baigne leur être entier. Elles possèdent chacune un long sceptre écaillé, terminé par la tête d’un dragon. Ce dernier tient dans sa gueule, une lune nacrée, percée en son centre. Aussi puissante que les Mésors, elles ont été enfermées par l’Annunaki Ea dans un Arc-en-Terre (partie de l’arc-en-ciel qui se trouve sous terre) pour mettre fin à leurs agissements.

 

GOG ET MAGOG : deux terribles chiens servant les pirates de Magan et de Méluho.

 

GOMEISILS (LES) : magnifiques poissons volants aux écailles multicolores et aux nageoires d’airain. Lorsqu’ils bondissent ensemble hors de l’eau, ils forment alors Algomeisa, la nuée argentée, également surnommée la Pleureuse par les Sinéens car ils les comparent à une pluie de larmes.

 

HÂMA : oiseau des âmes étoilées dans lequel l’esprit des morts peut revenir. Il s’agit souvent d’un petit hibou.

 

HINNS : Sinéens ayant été pervertis par la Poésie Noire. Leurs corps noirs sont couverts de letrres de Dénébolar.

 

JALANA : pieuvre géante vivant dans les Îlots Argentés.

 

JINNYYAS (LES) : huit hautes statues de jeunes femmes qui encerclent le tombeau de Hâtim de Tayy. D’une blancheur immaculée, elles ont le visage caché par les mains. Autour de leur gorge se love un serpent aux écailles dorées. Selon la légende, les Jinnyyas seraient apparues une année après la mort du roi Hâtim. Elles veillent depuis sur son repos, empêchant toute personne de profaner le tombeau. Elles auraient été façonnées par Simar, un djinn que Hâtim recueillit et soigna.

 

KELBELAZGUARS (LES) : fauves deux ou trois fois plus gros qu’un loup. Ils possèdent une gueule disproportionnée par rapport à leur tête ronde. Leur long pelage est roux vif, zébré de noir. Il devient écarlate quand ils passent à l’attaque. Une haute crête, noire et drue, court le long de leur encolure jusqu’à leur queue touffue qui se termine par une grosse proéminence osseuse, couverte de pointes. Cette massue sert à assommer leurs proies quand ils ne parviennent pas à les mordre. Quatre énormes griffes rétractiles complètent cet arsenal de mort.

 

LOUPS DE L'ANSHÂN : loups particulièrement grands vivant dans la mystérieuse forêt d’Anshân qu’ils protègent avec son gardien, Hutian.

 

MÂRID : djinn de l’eau.

 

NIHURSAG : grand dragon blanc qui apparaît lors des guerres de l’Arbre.

 

QOUTROUB : djinn de la terre.

 

ROKHS (LES) : oiseaux géants au bec crochu et aux pattes griffues. Ils protègent les Simorgh contre les tinnins et sont les alliés de l’Arbre.

 

SAMUMS (LES) : djinns de la fournaise ardente de l’Ereshkigal. Ils constituent la garde personnelle de Zergal et font souvent office de messager. Leur corps de lave et de flammes leur permet de revêtir n’importe quelle forme. On raconte qu’ils dévorent leurs proies en crépitant.

 

SHIQQ : djinn de l’air.

 

SIMORGH (LES) : crées par Sîn, ces oiseaux sont nés du feu ayant consumé Ankaa. Ils sont en perpétuel voyage. Personne ne sait ce qu’ils recherchent.

 

SILÂT : femelle de l’Algol. Elle est deux à trois fois plus grosse que ce dernier et beaucoup plus cruelle. Certaines silâts, celles de Ganzir, ont le pouvoir de ramener directement leurs prisonniers par le biais d’une lettre de Dénébolar saillante sur leur front.

 

THIBA : gazelle connue pour sa rapidité que Kinda parvint à attraper.

 

TINNINS (LES) : ce sont les Dragons créés par Ramak. La naissance d’un tinnin blanc annonce toujours une guerre de l’Arbre.

 

WAQ-WAQ : être mi-arbre mi-femme qui peuplait autrefois les forêts de Darna. Les Waq-Waq sont également appelées les sirènes de la forêt. Leur reine Hind aurait prédi la naissance d’un nouveau Ningizida.

 

ZOUMMAHIJ : grand oiseau huppé, au plumage noir et jaune vivant dans la Forêt Enchantée au Naharina. Les Zoummahijs ont de grands yeux jaunes, un long bec crochu, et possèdent trois doigts griffus à l’extrémité de leurs longues pattes musclées. Une crête grisâtre court le long de leur dos.